L’Institut de Reiki fut le premier à élaborer le déroulement d’une séance de reiki. Il en définit le sens dans le cadre de la formation de praticiens professionnels. Elle fait l’objet d’une description précise dans le livre de reiki de Christian Mortier, expliquant sa mise en forme dans le référentiel métier Reikibunseki.

Les témoignages reçus montrent que beaucoup de pseudo-praticiens de reiki, autodéclarés et infiltrés dans des fédérations, syndicats ou maîtres de reiki indépendants, se contentent de copier ces termes. Ils peuvent ainsi donner l’illusion qu’ils sont, eux aussi, professionnels. Pire, ils font un discours de façade et une fois que la personne est dans leur cabinet, ils se livrent à des écarts importants. Que ce soit dans le discours, les séances de reiki, et dans l’éthique qu’ils prônaient !

Cet article veut donc apporter les bons repères du déroulement d’une séance de reiki. Il souhaite aussi aider à comprendre ce qui se cache derrière.

Nous nous basons sur le descriptif du déroulement d’une séance de reiki, qui est l’information obligatoire figurant sur les sites de praticiens professionnels.

 

Qu’est-ce que le Reiki ?

Ce qui est vrai sur le reiki

Le Reiki est une pratique de relation d’aide et d’accompagnement de la personne. Il se fonde sur la relaxation méditative par le toucher. Son approche a pour but de dénouer les tensions du corps et de l’esprit, grâce à l’intervention du praticien professionnel. C’est la raison pour laquelle on dit que le reiki est une thérapie psychocorporelle. On peut aussi le qualifier de thérapie énergétique.

Ainsi, le reiki utilise :

  • un accompagnement psychologique de la personne, plus ou moins approfondi selon la demande de la personne ;
  • une séance où la personne allongée n’a rien à faire.

Aussi, toute formation de reiki digne de ce nom doit apporter :

  • des connaissances de psychologie et d’utilisation d’outils verbaux et non verbaux pour l’accompagnement, à vocation thérapeutique ;
  • mais aussi des connaissances de méditation, pour emmener la personne dans sa résonance méditative, lui permettant d’aller chercher en elle ses potentiels naturels solutionnant ;
  • et enfin, des connaissances en phénoménologie, pour comprendre le vécu de la personne et dérouler un soutien entièrement individualisé.

Ce qui est faux sur le reiki

Le « politiquement correct » des dérives du reiki

Le discours consiste à dire que le reiki est une technique d’imposition ou d’apposition des mains, avec un donneur et un receveur. Le donneur se connecte à l’énergie universelle pour la canaliser chez le receveur. Pourtant, il n’y a ni donneur, ni receveur dans le reiki d’origine. En raison des alertes régulières aux dérives thérapeutiques, certaines fédérations font disparaître le terme « énergie universelle » pour adopter un langage politiquement correct. Parfois, le mot « énergie » ou « énergétique » n’apparaît même pas, alors que le reiki est une pratique énergétique (« rei » signifie esprit, conscience et « ki » signifie « énergie »).

Toujours vérifier, ne pas se fier aux apparences

Alors, comment être sûr ? Il suffit tout simplement d’aller sur l’annuaire de la fédération en question. Puis d’aller sur les sites internet des praticiens répertoriés pour voir s’ils parlent d’énergie universelle, de soin énergétique, d’énergie reiki. Si tel est le cas, cela signifie que la fédération a validé des dérives du reiki mais le cache.

Quelques repères de discours

De plus, il ne faut surtout pas que la lignée reiki de référence soit en lien avec :

  • Hayashi, qui a dévié le véritable reiki d’Usui avant de se suicider,
  • ou Takata, élève d’Hayashi qui prétendait parler aux fantômes et ressusciter les morts avec le reiki !

Evidemment, tous ces points, révélés dans des livres, sont cachés pour vendre les formations de lignée Usui. Y compris celles validées par certaines fédérations ou regroupements. Une vidéo en ligne aide à comprendre cela.

Quand on se déplace, on note souvent une incapacité du praticien à accompagner psychologiquement. Au contraire, il se contente de phrases toutes faites :

  • « l’énergie sait où elle va » ;
  • « il faut accueillir l’énergie » ;
  • « si vous avez chaud, c’est signe que l’énergie passe » ;
  • « les picotements sont signe que l’énergie passe ».

Trouver une fédération de reiki reconnue par des tiers

En fait, une fédération sérieuse fait le tri de ses adhérents professionnels, comme c’est le cas de la Fédération Française de Reiki Traditionnel. La FFRT bénéficie d’une certification de qualité ISO 9001. Elle est motrice de l’éthique du Reiki ; elle adhère à ce titre au pacte d’éthique des Nations-Unies. De plus, les praticiens de son annuaire reiki sont formés au même référentiel métier. Sous la surveillance de DEKRA Certification, ils sont des Reikiologues. Cet organisme certificateur international valide leur pratique de terrain en continu, selon la norme internationale ISO 17024.

 

Quel est le déroulement d’une séance de Reiki ?

Le vrai sur le déroulement d’une séance de reiki

Ainsi que l’a établi Christian Mortier en France, le déroulement d’une séance de Reiki s’effectue en trois étapes. Le Reikiologue met en place la consultation professionnelle comme suit :

  • un entretien d’accompagnement de la personne, dit entretien de transcendance ;
  • ensuite, une séance, travail sur la souffrance et la maturation psychique ;
  • enfin, un second entretien centré sur le vécu phénoménologique de la séance.

L’entretien de transcendance

L’entretien se centre sur la transformation intérieure des difficultés de la personne, à l’origine de ses blocages énergétiques. Les outils du praticien professionnel sont :

  • d’abord une écoute méditative. Le Reikiologue utilise des outils psychologiques l’aidant à se centrer sur la souffrance de la personne ;
  • mais également, il sait intervenir pour restituer le sens profond des vécus de la personne ;
  • et aussi un travail de maturation psychologique conduisant la personne à une libération par l’écoute.

La séance de reiki

Le Reikiologue détermine et met en place les protocoles pédagogiques de transformation du mal-être de la personne, vers son mieux-être. De fait, il associe :

  • les positions des mains sur le corps, à des endroits précis, permettant la détente. Ces positions sont en correspondance avec l’étude des souffles internes et du circuit énergétique de la personne. Ces connaissances proviennent des traditions méditatives orientales ;
  • avec une méditation de résonance, adaptée à la demande de la personne pour faire émerger ses potentiels naturels solutionnant. Ainsi, la personne retrouve ses valeurs profondes, face aux mêmes situations.

L’entretien centré sur le vécu phénoménologique

La séance de reiki a une vocation spirituelle : celle d’aider la personne à se relier à sa dimension profonde, porteuse de son sens de la vie. Cette réconciliation de la personne avec elle-même, durant le déroulement de la séance de reiki, l’amène à pouvoir souhaiter verbaliser son vécu. D’où la notion de thérapie spirituelle.

Le Reikiologue fait alors le lien entre ses connaissances cognitives et phénoménologiques, et ce que la personne lui indique. Il l’aide ainsi à maturer et faire émerger le sens profond de ce qui l’anime. Le but étant que la personne vive sa vie le mieux possible, dans le respect et l’expression de ses propres valeurs.

Le faux sur le déroulement d’une séance de reiki

Beaucoup de personnes, auto-formées entre 2 et 6 jours, se contentent de reprendre le descriptif ci-dessus. Elles indiquent que le déroulement d’une séance de reiki s’effectue avec :

  • un entretien d’accueil ;
  • apposer les mains / imposer les mains / donner le soin / canaliser l’énergie / séance d’harmonisation énergétique / l’énergie se transmet à travers les mains / proposition de musique, d’encens, de bougie durant le déroulement de la séance / tenir les mains au-dessus de la personne, à une distance de quelques centimètres ;
  • un petit moment de clôture / dicter les 5 idéaux du reiki.

L’entretien d’accueil

Il faut demander au praticien à quoi sert cet entretien d’accueil : quel lien entre sa pratique et l’entretien qu’il mène ? Sur quel référentiel métier repose cet entretien et donc le déroulement d’une séance de reiki ? Quelles en sont les bases psychologiques ? Comment peut-il le prouver et qui l’a formé ? Quel est le cursus de formation psychologique de son formateur ?

Apposer les mains ou donner un soin énergétique

Là encore, il faut demander au praticien le sens de mettre de la musique ou de l’encens durant le déroulement d’une séance de reiki. Quel est le lien entre musique et encens, et la personne qui va chercher en elle ses réponses ?

De même, le praticien qui canalise l’énergie, ou donne le soin, doit prouver en quoi cette énergie existe. Sur quelles preuves scientifiques se base-t-il pour affirmer cela ? Sachez qu’en réalité, l’énergie canalisée est une croyance new age. Il vaut mieux écrire par mail au praticien ou lui téléphoner avant de prendre rendez-vous, pour poser ces questions.

Surtout, il faut que le praticien explique pourquoi, alors que le reiki est une pratique du toucher, il ne touche pas la personne. Cela signifie qu’il n’a rien compris à la pratique, ni à ce qu’il fait.

Entretien de clôture

Souvent, à la fin, le praticien auto-formé et incompétent va expliquer… qu’il n’y a rien à expliquer. Que l’énergie fait son travail. Que l’on n’a pas besoin d’y croire, ou de la ressentir, pour qu’elle soit efficace.

Vérifiez aussi les compétences professionnelles d’accompagnement : le praticien fait-il le lien entre votre vécu et le fonctionnement phénoménologique ? Ou bien vous parle-t-il simplement de crise de guérison, en disant que cela va se tasser d’ici quelques temps ?

En un mot, le praticien est déconnecté de la réalité de la personne avec son vécu, et est dépassé par cela. Il va alors recourir à des phrases toutes faites, mais sans lien avec le sens profond d’une séance de reiki. Par exemple, en quoi citer les 5 idéaux du reiki est-il nécessaire ?

  • Imaginez une personne qui ne dort plus depuis des années. Et le praticien de lui dire : « vous savez, Mikao Usui le fondateur du reiki a édicté 5 idéaux. Il a dit ‘juste pour aujourd’hui, honore tes parents, tes professeurs et tes aïeux. »
  • Ou alors à une personne atteinte du cancer : « vous savez, juste pour aujourd’hui, il faut vivre honnêtement. »

Voilà la connaissance psychologique dont font preuve ces personnes.

 

Un premier pas pour ne pas être victime

Vous l’avez compris, tous ces discours sont basés sur l’invérifiable, où il faut toujours croire le pseudo-praticien sur parole. En ce sens, ils sont nommés « dérapeutes » par les autorités publiques, car ils amènent les personnes à des manipulations mentales.

La réponse pour éviter cela est toute simple : avoir envie de prendre soin de soi, et pas n’importe comment. Cela commence par ne pas se précipiter les yeux fermés quelque part, sous prétexte que… Mais de prendre le temps de chercher sur des sites officiels, et de lire les conseils pour éviter de se faire piéger.

Et si on a un doute, il vaut carrément mieux s’abstenir ! Les grands maîtres de méditation disent « si tu te fais avoir et qu’on te prend ton argent, c’est embêtant, mais ça se rattrape. Si tu te fais avoir et qu’on te prend ton esprit, c’est beaucoup plus complexe pour s’en sortir. »

 

 

Laissez un avis

requis

  • FEDE
  • Qualification des services intellectuels OPQF
  • Fédération de la formation professionnelle
  • Fédération Française de Reiki Traditionnel

Institut de Reiki - Formation professionnelle diplômante en Reikiologie®