Il est indéniable que les pratiques venues d’Orient ont toutes leur place dans notre société. Ainsi, le yoga, le shiatsu, le tai-chi, le qi-qong permettent de gérer son énergie pour se sentir bien… Le Reiki d’Usui, né au Japon en 1922, regroupe à la fois l’énergétique et la méditation. Il relève aussi des méthodes permettant de garder un esprit zen.

Est-il compatible avec notre société occidentale contemporaine ?

 

Une science humaine qui évolue

Une méthode trouvera un écho différent selon l’époque dans laquelle elle s’inscrit. Egalement selon les époques et les connaissances maîtrisées, sa démarche peut paraître évidente et rassurante. Elle peut aussi paraître loufoque, ou trouble.

Aujourd’hui, avec le recul du temps et l’avancée des sciences, tout le monde explique les douleurs psychosomatiques telles que, par exemple le mal de ventre, de tête, ou encore les piques de stress ressenties dans le corps. Quant à leur disparition, elle ne trouve pas le même écho au Japon des années 1900 ou dans l’Occident actuel. Ainsi, elles ne s’expliquaient pas réellement du temps du fondateur du Reiki. Aujourd’hui, n’importe qui conseille à celui qui somatise : « tu devrais faire de la relaxation ».

En effet, au fil du temps, la compréhension de l’apparition de certaines maladies s’est développée. Ainsi, la phénoménologie, doublée des neurosciences, explique aujourd’hui la naissance de certains troubles lésionnels (exemple : ulcère à l’estomac). Mais la phénoménologie explique aussi la naissance du stress. Puis les neurosciences viennent définir les effets négatifs du stress (risques psychosociaux, maladies).

Avec l’évolution de la science et des connaissances humaines, des maladies difficiles en 1900 sont aujourd’hui parfaitement soignées.

Il en va de même pour le Reiki. Sa démarche aide les personnes à résorber certains troubles physiques (psychosomatique) et psychologiques (émotionnel difficile). Et cela peu importe l’époque. En revanche, les explications de la résorption de certains troubles ont évidemment évolué, etre l’époque d’Usui et la nôtre. Comment expliquer le fonctionnement du Reiki, alors ?

 

Ce qu’est le Reiki d’Usui

Le Reiki d’Usui appartient au domaine psychoénergétique. En effet, il utilise l’union de la relaxation et de la méditation par le toucher, pour que la personne apprenne à gérer son énergie, et se sente bien. Surtout, c’est une pratique altruiste, de relation d’aide.

Les effets du Reiki : comment fonctionne-t-il ?

Mais comment expliquer les bienfaits du reiki ? Pourquoi la personne va mieux quand on pose les mains sur elle ? Qu’est-ce qui se passe en elle sur le plan physique et psychologique ?

Où situer l’énergie dans cette relation corps – esprit ?

De même, pourquoi la personne est-elle capable d’aller mieux ? Comment fait-elle émerger les potentiels naturels solutionnant qu’elle a en elle ? Trouve-t-elle sa dimension spirituelle laïque (sens profond de la vie) et quel lien entre le spirituel laïc, l’énergétique et le bien-être ?

Et enfin, concernant le déroulement d’une séance de Reiki, comment s’assurer que le professionnel comprend ce qu’il est en train de faire ? En un mot, qu’il maîtrise son art et pose les mains en concordance avec le fonctionnement de l’être humain, prouvé scientifiquement ?

Ainsi, le Reiki d’Usui ne peut pas être séparé de cette connaissance humaine. Il doit être placé à la lumière de l’ontologie (sciences humaines) :

  • les neurosciences
  • les sciences cognitives
  • la phénoménologie (méditation)

 

Le Reiki d’Usui n’a pas de lien avec le new age

Au contraire, si l’on ne connaît pas les sciences humaines, on ne peut pas pratiquer le Reiki correctement. Pire : on pose les mains sans comprendre ce que l’on fait… et on invente des explications farfelues, se référant à des affirmations invérifiables. Qui, à la lecture de tous les témoignages disponibles, font beaucoup de dégâts chez les personnes.

Comment éviter cela ? Tout simplement chacun doit réfléchir avant de prendre pour argent comptant tout ce qu’on lui raconte. En effet, qui peut croire que d’une part toutes les pratiques énergétiques venues d’Orient nous apprennent à gérer notre propre énergie. Et que d’autre part, la pratique énergétique du Reiki, elle, aurait une vocation différente ? A savoir que l’énergie que l’on utilise n’est pas la sienne, mais une énergie extérieure ? Celle-ci est appelée énergie cosmique, universelle, et paraît-il, il faut la canaliser chez l’autre pour le guérir.

Ces affirmations n’ont rien à voir avec le Reiki d’Usui. Elles sont nées parce que des personnes ont remplacé la méditation par des concepts et des modes de pensée new age. Le new age repose sur des concepts invérifiables et non scientifiques. Avec des rituels et des affirmations folkloriques un peu partout sur internet.

En lien avec le new age, certains jouent même avec le terme « spirituel » et proposent une thérapie spirituelle.

Il faut donc faire attention, si l’on veut faire du Reiki, et bien se renseigner.

Une forme respectueuse de la source d’origine est la Reikiologie, signifiant : l’étude du Reiki.

Elle prend sa source dans le Reiki Traditionnel du fondateur Usui, instauré au début des années 1900 au Japon. Mais elle utilise les sciences humaines contemporaines pour expliquer pourquoi le Reiki fonctionne, et comment. Elle permet ainsi à chacun de s’inscrire dans une démarche transparente et sans danger.

 

Aller plus loin : découvrir le Reiki d’Usui

Formation découverte au Reiki – 1 journée

Télécharger le catalogue de formation

formation reiki débutant

 

Formation complète de Reiki (34 jours)

Télécharger le catalogue de formation

catalogue formation reiki

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lisez aussi nos articles complémentaires :

 

Laissez un avis

requis

  • FEDE
  • Qualification des services intellectuels OPQF
  • Fédération de la formation professionnelle
  • Fédération Française de Reiki Traditionnel

Institut de Reiki - Formation professionnelle diplômante en Reikiologie®