La thérapie Reiki conduit à l’autonomie de la personne. En effet, elle l’aide à aller chercher en elle-même ses ressources solutionnantes. La démarche reste simple, naturelle et efficace : un toucher léger, allié à une méditation laïque en pleine conscience. Le caractère unique de cette thérapie reiki ? La personne ne doit pas méditer par elle-même pour obtenir bienfaits de la méditation. C’est le praticien qui médite pour elle…

 

La thérapie Reiki : une alliance inédite pour un bien-être durable

Le Reiki signifie littéralement « énergie de l’esprit« . En langage courant, il se traduit par « la force de l’esprit ». Ce mot japonais porte donc sa propre signification : la méthode aide à (re)trouver sa force de l’esprit.

Unir la méditation et la relaxation par le toucher

La thérapie reiki repose sur une double approche, avec un travail du praticien consistant à :

  • toucher fixement et légèrement des points précis du corps de la personne,
  • puis simultanément, pratiquer une méditation laïque, dont le sens est d’être pleinement conscient du moment présent.

Grâce à la résonance méditative du Reikiologue, la personne se libère des tensions psychophysiques. Puis accède à ses ressources naturelles. La succession des séances de reiki installe la personne dans une expression durable de ses ressources. C’est la raison pour laquelle dans la thérapie reiki, on parle de transformer son mal-être en bien-être progressif et durable.

Ainsi, cette relaxation méditative par le toucher fait unir le corps et l’esprit, dans le temps présent.

 

L’autonomie versus la dépendance

La pseudo-thérapie du reiki new age

Après le décès soudain du fondateur japonais Mikao USUI, beaucoup dévièrent le reiki en new age. Les 2 grandes caractéristiques sont :

  • des modifications importantes des positions des mains sur le corps
  • l’abandon pur et simple d’un travail de méditation.

Ainsi, le reiki fut réduit à une simple technique d’apposition des mains sur le corps. Pour remplacer la méditation, les déviateurs s’appuient sur l’effet placebo. Celui-ci repose sur le concept new age de l’énergie universelle, inventé 16 ans après le décès du fondateur du Reiki. Le praticien va alors la chercher dans le cosmos, chez les anges, bouddha, les maîtres ascensionnés, etc, qui permettent cette thérapie spirituelle. Ensuite, il se transforme en canal reiki pour canaliser le pouvoir de cette énergie dans la personne.

Or, ce sont des dérives thérapeutiques où le maître reiki fait croire que cette thérapie alternative guérit la personne.

Une thérapie reiki de la dépendance

Inutile de préciser qu’à ce stade, ces personnes ne font plus de reiki. Pourtant, elles le prétendent, et le grand public, sans repère, tombe dans le piège. Attention donc aux dangers du reiki

Dans cette relation de dépendance, le maître reiki est le ʺdonneurʺ. La personne pour sa part est réduite à l’état de ʺreceveurʺ. En un mot, elle ne peut pas accéder à cette pseudo énergie de guérison sans le maître reiki.

C’est là où commence la manipulation mentale, et la mise en place d’une dépendance de la personne… A qui on a expliqué qu’il fallait que le pseudo-professionnel canalise l’énergie pour que cela fonctionne. Prend alors le relais de l’effet nocebo sur l’effet placebo : la personne se conditionne pour n’aller mieux qu’avec cette thérapie reiki.

La véritable thérapie reiki de l’autonomie

Or, d’après les écrits du fondateur, le Reiki d’Usui n’a jamais été cela ! Au contraire, l’alliance de la méditation et du toucher rend autonome la personne. En effet, elle apprend naturellement et durablement à se recentrer sur elle. Mais aussi à mettre en valeur ses propres ressources pour une vie sereine et équilibrée.

Le praticien de reiki reste alors un accompagnant de l’émergence des potentiels naturels de la personne. Au contraire de beaucoup de thérapies, le but est que la personne finisse par être suffisamment autonome pour ne plus avoir besoin du praticien professionnel

Avec pour effet qu’elle finit par ne plus avoir besoin de venir en cabinet.

 

Une thérapie de libération des tensions du corps et de l’esprit

En règle générale, on observe deux grands axes d’approche pour libérer nos tensions :

  • soit une approche par le corps (exemple : massage, shiatsu, yoga…),
  • ou bien une approche par l’esprit (psychothérapie, hypnose, sophrologie…).

De plus, lorsqu’il s’agit d’avoir une pratique de prévention de la santé pour libérer les tensions, on suggère la relaxation. Or, on a tous vécu que relâcher les tensions du corps fait beaucoup de bien. Cela amoindrit certains symptômes et les petits tracas quotidiens. Cependant, l’approche du corps ne permet pas d’effectuer un travail de fond pour stopper la souffrance psychique – qui se traduit par le stress et l’émotionnel conflictuel.

Quant à l’approche psychologique, on peut aller mieux, mais le mental ne suffit pas à faire lâcher les tensions du corps…

Le Reiki Traditionnel offre une approche globale de la personne. La méthode permet, dans le même temps, de libérer les tensions du corps et de l’esprit. C’est aussi la raison pour laquelle on dit que le reiki est une thérapie psychocorporelle.

 

Ne faites rien, je médite pour vous !

Thérapies induisant une activité

On demande souvent à la personne de faire quelque chose pour aller mieux, lorsqu’il s’agit d’avoir un travail thérapeutique. La personne se doit d’être active. Par exemple, dans une thérapie corporelle, comme le yoga, elle doit effectuer des exercices de respiration, et de posture du corps.

Dans les thérapies de l’esprit, la personne doit également faire quelque chose. Chez le psy, elle doit parler. Chez le sophrologue, elle doit écouter le sophrologue et faire intérieurement le travail dicté.

Toutes ces pratiques sont, évidemment, excellentes pour celui qui recherche ce style d’approche.

La thérapie reiki du « ne faites rien »

Or, d’autres personnes ont surtout envie de passer un moment avec elles-mêmes. Elles souhaitent se recentrer sur elles, pour se retrouver. Elles ne souhaitent pas l’intervention d’un praticien qui leur demande d’être ou de faire quelque chose.

En un mot, elles ont envie qu’on « leur fiche la paix ». C’est la raison pour laquelle la thérapie reiki est une solution pour elles.

En effet, dans le déroulement d’une séance de reiki, le praticien n’intervient pas sur ce que doit faire, dire ou penser la personne. Celle-ci reste simplement allongée, habillée, et ferme les yeux. Elle n’a rien à faire. Le sens de la pratique est de l’accompagner pour qu’elle se retrouve, voire qu’elle se réconcilie avec elle-même.

Simplement, le praticien effectue une méditation spécifique en touchant des points précis du corps de la personne. Et la personne lâche prise avec ses tensions psychophysiques.

« Je médite pour vous », mais rien de magique

Comment cela est-ce possible ? Rien de magique là-dedans. Car l’approche du reiki repose entièrement sur le fonctionnement naturel de l’être humain. La personne doit être un être humain pour que la méthode fonctionne.

En fait, le praticien de reiki maîtrise simplement son art de la méditation du toucher, pour faire installer la personne dans une résonance méditative. Dans cette situation, la personne entre dans sa propre relaxation méditative et lâche les tensions. Elle accède à sa dimension profonde, pour aller cherche en elle ses valeurs personnelles pour être en accord avec sa vie. D’où, aussi, la notion de thérapie spirituelle pour le reiki.

C’est tout l’apprentissage de ce fonctionnement que nous dispensons dans la formation reiki à l’Institut de Reiki. Il ne s’agit pas de poser les mains et de constater que cela fonctionne, sans comprendre ce que l’on fait. Ou bien, comme les reiki new age, d’inventer des concepts invérifiables pour duper le consommateur. Mais aussi de lier fallacieusement science et reiki pour masquer sa propre ignorance.

Des fruits avérés de cette approche

En général, la difficulté de tout méditant réside dans le fait qu’il doit déjà apprendre à méditer. Puis ensuite méditer, et le faire régulièrement et correctement, pour en avoir les fruits. Souvent les personnes renoncent au bout d’un moment, car c’est trop difficile.

Mais en Reikiologie, la forme certifiée et professionnelle du Reiki, c’est le praticien qui médite pour la personne. Ainsi, la personne ne doit pas apprendre à méditer pour avoir les bienfaits de la méditation.

Peut-on vérifier cela ? Oui, nous avons prouvé les bienfaits du reiki, sous sa forme professionnelle, la Reikiologie. En avril 2015, nous avons soumis la Reikiologie à une étude clinique menée par un laboratoire agréé par le Ministère de la Santé. L’étude a montré que dès la 1ère séance de 45 minutes, la Reikiologie fonctionne sur 95% des personnes. Avec cette approche où c’est le professionnel qui médite, et la personne qui a les « symptômes » des bienfaits de la méditation. C’est la raison pour laquelle nous pouvons parler aujourd’hui des effets cliniquement prouvés de la Reikiologie, pour l’antistress et le bien-être.

 

Découvrir notre thérapie reiki

Les professionnels validés avec cette approche sont regroupés à la Fédération Française de Reiki Traditionnel, la FFRT. On y trouve en effet les organismes de formation et les praticiens professionnels.

Concernant les séances en cabinet, il faut aller sur l’annuaire de reiki. On y trouve les Reikiologues, qui sont des praticiens certifiés par DEKRA Certification, selon la norme internationale ISO 17024.

Pour découvrir la pratique, avec une journée découverte, rendez-vous avec FormaReiki et son stage Reiki Débutant.

Une formation reiki approfondie de 34 jours est proposée par l’Institut de Reiki.

 

Téléchargements :

1/ 34 jours de formation

catalogue formation reiki

2/ 1 journée découverte :

 

Mise à jour : 08/04/2018

Laissez un avis

requis

  • FEDE
  • Qualification des services intellectuels OPQF
  • Fédération de la formation professionnelle
  • Fédération Française de Reiki Traditionnel

Institut de Reiki - Formation professionnelle diplômante en Reikiologie®

Nous souhaitons vous notifier de la parution
de nos nouveaux articles.
Il vous suffit de nous donner votre accord via ce formulaire.
Restez informé
Essayez, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
close-link

Abonnement

Restez informés des derniers articles
Valider