L’angoisse fait partie des maux de notre époque et lutter contre l’angoisse est désormais une préoccupation majeure de notre société.

Corinne nous explique « J’ai travaillé dur pour obtenir mon travail, que j’adore. Lorsque j’ai appris que je ferais partie des prochains licenciements, tout s’est écroulé. Depuis, je me réveille brusquement toutes les nuits : j’ai un énorme resserrement à la poitrine, qui m’empêche de respirer. Comme si j’avais une plaque de béton qui m’écrasait la poitrine. Et puis cette sensation d’angoisse dure des heures. Bien que je sache pourquoi j’angoisse, je subis cette oppression. Je ne sais pas par où commencer pour arrêter cela et retrouver un sommeil normal. »

 

Définition de l’angoisse

Définition générale

Le Larousse définit l’angoisse comme une grande inquiétude, une anxiété profonde née du sentiment d’une menace imminente mais vague.

Reste à définir ce qu’est une anxiété profonde, ainsi que la notion de menace imminente mais vague.

Notre définition en Reikiologie

Pour faire le lien avec cette définition, nous retenons pour nos cursus de formation reiki :

  • Le lien entre l’anxiété et l’angoisse : alors que l’anxiété a un caractère diffus, dont on a d’ailleurs plus ou moins conscience, l’angoisse est très concrète. Au point que ses ressentis sont très physiques et localisés dans le corps.
  • Quant à la menace, elle relève du danger. C’est le sentiment qu’a la personne d’être en danger sur le plan vital.
  • Le caractère imminent résulte de l’aspect brutal de cette sensation, qui rend l’angoisse très présente et prenante.
  • Puis le côté vague découle du fait que la personne ne maîtrise pas ce qui arrive. Souvent, elle n’a pas conscience du réel déclencheur de l’angoisse. Il s’agit donc plutôt de côté non conscient. Ce côté non conscient l’empêche d’aborder son angoisse avec une compréhension globale.

Or, sans compréhension globale, pas d’arrêt du mécanisme déclencheur. Sans arrêt du mécanisme déclencheur, impossible de lutter contre l’angoisse pour l’arrêter définitivement.

Une première compréhension de l’angoisse

Pour faire simple et rester abordable, nous nous contenterons de noter que l’angoisse n’est pas juste une peur. Et ce, bien qu’elle soit en lien avec une projection sur le futur.

En effet, les personnes venant me consulter en cabinet ne me parlent pas d’angoisse par rapport à un événement qui s’est passé. Mais par rapport à ce qui est susceptible de leur arriver.

…Même si cet événement à venir est en lien avec un événement du passé !

 

Connaissance de la Reikiologie pour lutter contre l’angoisse

Les techniques énergétiques du praticien de Reiki

Lors de l’UE 2, nous découvrons un protocole spécifique de détente face à l’angoisse. En effet, le Reiki Traditionnel a une technique énergétique apportant ce confort à la personne. Durant le déroulement d’une séance de reiki, l’angoisse de la personne se dissout.

Puis durant l’UE 6, nous mettons à jour le mécanisme de l’angoisse. C’est-à-dire ce qui fait naître celle-ci. Nos apprenants font des études de cas sous supervision individuelle, pour répondre aux personnes désireuses de lutter contre l’angoisse.

La compréhension phénoménologique

Nous l’expliquons en phénoménologie, la science du fonctionnement de notre conscience. L’angoisse relève en réalité de notre être spirituel.

Car au final, il ne s’agit que d’un blocage énergétique. Celui-ci génère, dans le vécu, la sensation d’angoisse. Il est alors important de le connaître pour libérer cette tension. Jusqu’à, finalement, empêcher la formation de ce blocage générateur de mal-être…

L’appellation « lutter contre l’angoisse » est donc fausse. Car il n’y a pas à vouloir lutter contre son spirituel, mais à se réconcilier avec lui. Ainsi, il faut savoir comment transformer ce blocage pour en retirer la quintessence de notre dimension profonde et se sentir pleinement réalisé. C’est tout l’objet de la formation professionnelle en Reikiologie, apportant ce savoir-faire.

 

Les symptômes psychophysiques de l’angoisse

Le drame de l’angoisse

Il n’y a pas 36 voies qui permettent l’arrêt de la naissance des angoisses. C’est, évidemment, la méditation, seule pratique avérée de transformation définitive des mécanismes générateurs de la souffrance psychique.

La démarche de vouloir lutter contre l’angoisse est erronée. Elle nous emmène vers encore plus de souffrance. Il est facile pour chacun de vérifier que plus on cherche à lutter contre l’angoisse, moins ça fonctionne. Pire : cela ne fait qu’amplifier la douleur de l’angoisse. Que faire ? Lâcher prise avec cet émotionnel – le mot est lancé.

En effet, sans connaissance des mécanismes :

  • la sensation d’angoisse génère de nombreux symptômes psychophysiques ;
  • mais aussi, elle découle sur des formes plus sévères de l’angoisse, tombant dans les troubles mentaux.

La sensation en lien avec l’angoisse

Certaines personnes me disent, durant les séances, que leur angoisse a la forme d’une boule, intérieurement. Au ventre, à la poitrine, à la gorge. Parfois même, la boule « se balade » sur tous ces points selon les situations.

D’autres parlent de pression, ou oppression, sur la cage thoracique. De resserrement au niveau de la poitrine, ou de poids. On peut avoir le cœur qui s’emballe. On peut avoir la sensation de ne plus respirer.

Ainsi, si tout le monde parle d’angoisse, chacun la vie différemment. C’est la raison pour laquelle notre professionnalisme consiste à mettre en place un accompagnement individualisé. Il s’agit uniquement d’accompagner la personne dans la libération de son vécu d’angoisse, quelle que soit la forme de cette angoisse. Et en parallèle, sans qu’elle ne s’en rende compte, mais que cela reste naturel, dans la dissolution de son mécanisme déclencheur.

Se méfier des diagnostics tous faits

Attention : toute oppression n’est pas une angoisse, mais peut être l’annonce d’un infarctus, selon la forme symptomatique qu’elle prend. Il est aujourd’hui connu que la rapidité de la prise en charge fait toute la différence. Seul un médecin est capable de diagnostiquer les signes avant-coureurs d’un infarctus, d’une angoisse (somatisation).

Alors en cas de doute, autant en consulter un !

 

Les troubles mentaux en lien avec l’angoisse

Toutes ces informations sont disponibles sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé. Nous en faisons ici un résumé. Ces troubles mentaux sont généralement regroupés dans la catégorie des troubles anxieux.

Trouble phobique

Un trouble phobique est à classer en parallèle d’une angoisse. La phobie est une peur excessive, et souvent irrationnelle. On a la phobie :

  • des araignées
  • de la foule (agoraphobie)
  • du sang, etc.

Les phobies sont les troubles anxieux les plus courants. Si la phobie n’est pas dangereuse, elle est très handicapante pour la personne qui peut passer à côté de sa vie.

Etant donné que la phobie appelle des stratégies d’évitement, avoir la phobie des éléphants ne pose pas de souci quand on vit à Paris. Mais que faire quand on a la phobie de la foule et que l’on habite Paris ?

Crise d’angoisse ou attaque de panique

La crise d’angoisse, ou attaque de panique, est une période de peur et d’inconfort intenses. Elle survient de façon brutale et dure de quelques minutes à plusieurs heures. En fait, c’est une « simple' » angoisse démultipliée.

Les symptômes sont physiques : ils vont des frissons aux palpitations cardiaques. Mais ils passent aussi par des sueurs, des nausées. Ou encore le souffle court, l’hyperventilation, des sensations de picotement et l’impression d’étouffer.

Cette crise est un cercle vicieux : le mental aggrave les symptômes physiques, et vice-versa.

De plus, agir sur les sueurs ou nausées, qui sont le résultat de l’angoisse, ne change pas le problème…

 

La Reikiologie et les symptômes de l’angoisse

La Reikiologie ne traite pas les phobies. En revanche, nous accompagnons les personnes qui ont le sentiment de passer à côté de leur vie, en raison des restrictions que leur impose leur phobie.

De même, la Reikiologie ne traite pas les crises d’angoisse ou attaques de panique. En revanche, les séances régulières stoppent les mécanismes générateurs de l’angoisse, laquelle, si elle est mal gérée, déclenche ces crises.

Ainsi, durant les séances de Reiki, nos professionnels ne dispensent pas de soins, ni de traitement des symptômes. Encore moins un traitement des troubles mentaux. Tout cela relève du domaine médical. Or, la Reikiologie relève du domaine non médical.

Par contre, nous intervenons sur les effets qui déclenchent ces causes. Vous l’avez compris, si l’effet disparait, les causes ne sont plus. C’est en ce sens qu’il est possible d’attribuer aux effets de la Reikiologie un caractère durable.

 

La Reikiologie pour lutter contre l’angoisse

Comment la Reikiologie aide-t-elle à lutter contre l’angoisse ? C’est Sophie, 35 ans, qui nous l’explique le mieux :

Témoignage d’une angoissée

Sophie, 35 ans, assistante commerciale, témoigne : « Adolescente, j’ai eu des périodes où l’angoisse me submergeait. Elles avaient disparu, mais elles sont revenues soudainement, il y a 1 an, sans explication. J’ai eu droit à tous les bons conseils, et surtout, le fameux ‘Tu n’as qu’à…’. Facile à dire pour celui qui n’y est pas, car l’angoisse révoque toutes les bonnes intentions.

Vouloir se calmer, se dire que c’est dans la tête, vouloir respirer calmement… Rien ne fonctionne !

L’angoisse me prenait tellement physiquement que la raison n’y faisait rien… »

Le travail du Reikiologue

Sophie continue : « Moins j’arrivais à me débarrasser de mon angoisse, plus je me sentais seule. Plus je me sentais seule, plus j’angoissais de ne pouvoir être aidée. En désespoir de cause je suis allée voir une Reikiologue. Nous avons mis en place un travail de suivi, à raison de 2 fois par mois.

D’une séance de reiki à l’autre, sans y penser ou creuser, j’ai vu les angoisses diminuer en fréquence et en intensité. J’avais moins la sensation de subir ma vie. Finalement, je me moque de savoir d’où viennent ces angoisses. Mais je continue à faire ce travail, car je vais de mieux en mieux, sur tous les plans. »

 

Pour aller plus loin

 

 

Laissez un avis

requis

  • FEDE
  • Qualification des services intellectuels OPQF
  • Fédération de la formation professionnelle
  • Fédération Française de Reiki Traditionnel

Institut de Reiki - Formation professionnelle diplômante en Reikiologie®

Nous souhaitons vous notifier de la parution
de nos nouveaux articles.
Il vous suffit de nous donner votre accord via ce formulaire.
Restez informé
Essayez, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
close-link

Abonnement

Restez informés des derniers articles
Valider