Soulager les tensions musculaires naturellement

soulager les tensions musculaires

Le saviez-vous ? 4 Français sur 5 souffrent de tensions musculaires. Avoir des tensions n’est pas grave, puisqu’une tension n’est pas une maladie… Mais elles polluent le quotidien de ceux qui les subissent. Alors, comment soulager les tensions musculaires durablement ?

Causes des tensions musculaires

Les causes des tensions musculaires sont multiples.

La première résulte, avant tout, d’une mauvaise gestion de son corps. Peu importe s’il s’agit de sport, ou bien de toute autre activité. Les tensions naissent souvent d’une posture physique inadéquate, mais aussi d’une utilisation mal proportionnée d’une partie corporelle. Cela peut aller jusqu’aux douleurs issues d’un faux mouvement.

La cause peut également être médicale. Une maladie, par exemple, peut déclencher des douleurs à ce niveau. Tout le monde a déjà eu des douleurs en cas d’infection virale – grippe ou rhume. La fibromyalgie peut aussi en être à l’origine. Comptez, dans cette catégorie, des pathologies neurologiques. Enfin, certains médicaments favorisent l’apparition de telles douleurs.

Et puis, bien sûr, il y a le côté émotionnel, avec le stress. Dans ce cas, les tensions musculaires relèvent de la psychosomatique : on a beau tenter de détecter une (micro)fissure dans le corps… celui-ci est intact !

Prévenir et soulager les tensions musculaires

Origine physiologique

Si l’origine des tensions musculaires est médicale, mieux vaut se tourner vers son médecin, afin de savoir les traiter.

Si elles naissent d’une activité sportive ou similaire, on peut se tourner vers un kiné, par exemple. Ou bien faire des exercices permettant de les soulager. Ou encore voir un coach sportif pour apprendre à bien se tenir dans l’effort !

Dans certaines circonstances, une méthode de bien-être aide à prendre du recul par rapport à la douleur, le temps de la résorption de la maladie.

Origine psychologique

Si les douleurs résultent du stress, il faut se tourner vers une pratique antistress et prendre du recul par rapport au déclencheur du stress. Certaines ont des effets cliniquement prouvés, ce qui en garantit l’efficacité.

Une autre piste consiste à apprendre à relâcher son corps – dans les situations qui déclenchent le stress, ou même quand le stress est déjà là. Le relâchement du corps induit la détente. La détente induit le lâcher-prise avec le vécu douloureux.

Cela est également le cas avec les émotions conflictuelles, qui crispent le corps : rien de tel que l’apprentissage d’un relâchement profond.

Enfin, il est possible d’apprendre à rester à l’écoute de soi et de son corps. En effet, plus on détecte en amont les tensions naissantes, plus on peut rectifier sa posture corporelle avant que cela ne dégénère.

L’écoute de soi, par ailleurs, conduit à une approche préventive des maux issus des désordres psychologiques. Ainsi, si l’on sent le stress ou l’émotion monter, et que l’on connaît la pratique adéquate, il suffit de les enrayer avant leur apogée.

Approche naturelle, résultats durables

Apprendre des exercices de détente physique, pour relâcher les muscles du corps, est excellent.

Cependant, de plus en plus de personnes recherchent une approche naturelle, aux résultats durables.

A chacun de trouver la pratique qui lui convient. Des méthodes basées sur la méditation, le yoga, etc. sont excellentes pour prendre du recul. Certaines formes de thérapie énergétique, issue des traditions orientales, aident efficacement.

On peut tester la relaxation méditative par le toucher. Elle associe détente du corps et détente de l’esprit, pour un résultat progressif durable.

Des méthodes avec cette approche : le reiki pour les débutants, la méditation par le toucher, la relaxologie de pleine conscience.

En un mot : les méthodes ne manquent pas – à vous de trouver la vôtre !