Troubles mentaux en France et dans le monde – personnes en souffrance

En 2013, une étude publiée dans la revue European Neuropsychopharmacology montrait que 12 millions de personnes en France souffraient de troubles mentaux.
Ce sont 18% de la population française, soit quasiment 1 français sur 5 !
Quant à l’Organisation Mondiale de la Santé, l’OMS, elle estime qu’1 personne sur 4 dans le monde souffre de troubles mentaux…

La liste des troubles mentaux peut se trouver dans le CIM 10 (Classification Internationale des Maladies).
Cette liste est régulièrement mise à jour et publiée par l’OMS.
La sortie de la onzième version est prévue pour 2015.

De la souffrance psychologique, ou psychique, aux troubles mentaux

On a souvent tendance à confondre trouble mental et souffrance psychologique (appelée aussi souffrance psychique).

Les troubles mentaux peuvent entraîner une situation de handicap physique et nécessitent une prise en charge médicale.
Dans les troubles mentaux sont classifiés (liste non exhaustive) : anorexie mentale, boulimie, troubles bipolaires, la dépression, la névrose obsessionnelle, la schizophrénie, les troubles de la personnalité, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), les troubles psychotiques brefs (ou bouffée délirante aiguë), l’autisme…

Quant à la souffrance psychique ou psychologique :
C’est un état de mal-être, tels que le sentiment de solitude, l’anxiété, l’angoisse, le mal de vivre, le stress et les pressions de la vie

Ces états de mal-être sont des états d’esprit, et non des maladies.

De fait, il existe aujourd’hui de nombreuses pratiques non médicales permettant d’accompagner efficacement ces états de mal-être, afin d’aider la personne à retrouver un état de bien-être.
La Reikiologie®, pratique du Reiki Traditionnel professionnel certifié et enseigné à l’Institut de Reiki à Paris, est l’une de ces pratiques non médicales, qui relèvent de la santé mentale positive.

Selon l’ampleur et l’importance que prend cette souffrance psychique, ces états de mal-être peuvent évoluer, se développer et se transformer en détresse psychologique réactionnelle.

La détresse psychologique réactionnelle concerne de très fortes émotions, que l’on nomme des émotions conflictuelles, vécues par la personne, l’empêchant de vivre sa vie comme elle le souhaite
Cette détresse se manifeste généralement face à des situations de vie éprouvantes ou des difficultés existentielles plus ou moins durables. La demande profonde de la personne, en réponse à cette détresse psychologique réactionnelle, est de donner un sens à ce qui lui arrive.

Si la personne ne retrouve pas sa capacité d’adaptation à ces situations de la vie parfois déchirantes, abruptes et engendrant des pertes de repères importantes – en un mot, si elle n’arrive pas à gérer ce qui lui arrive et à en sortir, cette détresse psychologique réactionnelle peut elle-même évoluer, comme une déchirure intérieure à laquelle la personne ne peut plus faire face.

Apparaissent des troubles mentaux.

La dépression, une souffrance bien connue des troubles mentaux

Par exemple, une personne dans son milieu professionnel entend parler d’une restructuration à venir. Elle sait que son emploi est menacé. Elle commence à vivre une période de tensions, se sent sans arrêt sous pression. Puis l’anxiété apparaît, et les angoisses, face à cet avenir incertain.

Elle continue à accumuler les pressions intérieures. Et puis les insomnies apparaissent, la déprime s’installe. Et avec celle-ci des idées récurrentes et fixantes : « à quoi bon tout cela ? » Elle commence à perdre le sens de la vie. Que lui reste-t-il si on lui enlève son travail, toute sa vie, tous les projets de vie qu’elle avait et rendus possible grâce à l’existence de ce travail ?

Peut-être prend-elle des calmants, mais le mécanisme intérieur de disparition de sa dynamique de vie, lui, continue à faire son œuvre…

Et puis un beau matin, la rupture intérieure : l’esprit de la personne « part en vacances » : il ne supporte plus de vivre cela.

La dépression est là.

La personne est passée d’une souffrance psychologique à un trouble mental. L’accumulation de la première l’a fait tomber dans le second.

Bien que souffrance psychologique et troubles mentaux fassent partie de la santé mentale, la première relève d’une dimension non médicale, et les seconds relèvent d’une dimension médicale. La première n’a pas besoin d’être traitée avec des médicaments. Les seconds doivent impérativement être suivis par le corps médical.

Remarque : selon les autorités françaises, s’appuyant sur l’OMS, la santé mentale contient trois dimensions :

  • les troubles mentaux (dimension médicale : nécessitant l’intervention de professionnels médicaux)
  • la santé mentale positive ou épanouissement personnel (dimension non médicale)
  • la détresse psychologique réactionnelle (dimension non médicale)

La Reikiologie® : une solution de prévention aux souffrances psychologiques engendrant les troubles mentaux

Une simple souffrance psychique ou psychologique non accompagnée peut gagner en intensité, en durée, en fréquence, et ainsi dégénérer en trouble mental.

C’est toute la connaissance de la Reikiologie® : comment de simples pressions de vie peuvent-elles dégénérer jusqu’à une dépression ? Que se passe-t-il intérieurement ? Que se passe-t-il dans l’esprit humain ?

La Reikiologie® est une pratique de prévention de la santé ; elle est un moyen d’empêcher la souffrance psychologique, ou ces états de mal-être, de s’installer durablement, et de se développer jusqu’à la rupture intérieure.

La Reikiologie® est la pratique professionnelle certifiée du Reiki Traditionnel, qui est l’union de la relaxation et de la méditation par le toucher.
Elle apprend à reconnaître dans notre esprit tous ces mécanismes destructeurs qui nous emmènent dans des formes de mal-être de plus en plus sévères, et surtout, d’y répondre avec des moyens adaptés pour transformer durablement ce mal-être bloquant en dynamique et fluidités naturelles.

En quoi peut-on combattre la souffrance par le Reiki / la Reikiologie® ?

Elle est déjà l’union de la relaxation et de la méditation.
Aujourd’hui, les bienfaits de la méditation et de la relaxation sont avérés grâce à des études scientifiques internationales.

Puisqu’utilisant la méditation (qui est une méditation laïque spécifique), la Reikiologie® est basée sur la connaissance du fonctionnement de notre esprit : la façon dont naît la souffrance dans notre esprit et la façon dont on l’arrête définitivement.
Cette connaissance nous vient des enseignements du bouddhisme, science du fonctionnement de notre esprit – mais elle est délivrée sous forme laïque, adaptée à notre culture et à notre époque.

Sur cette connaissance, la Reikiologie® utilise ce mal-être, correspondant à un vécu intérieur qui stagne et bloque, pour le transformer durablement et retrouver une dynamique naturelle, afin d’avoir une santé naturelle du corps et de l’esprit à la fois.

E.Ivanez

Texte déposé sous copyrights. Non autorisé à la reproduction partielle ou intégrale (mentions légales)

¤ ¤ ¤

A lire sur les troubles mentaux :

Etude européenne

Rapport de l’OMS sur la Santé Mentale dans le Monde

 

Laissez un avis

requis

  • FEDE
  • Qualification des services intellectuels OPQF
  • Fédération de la formation professionnelle
  • Fédération Française de Reiki Traditionnel
  • SYNDICAT DU REIKI

Institut de Reiki - Formation professionnelle diplômante en Reikiologie®

Nous souhaitons vous notifier de la parution
de nos nouveaux articles.
Il vous suffit de nous donner votre accord via ce formulaire.
Restez informé
Essayez, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
close-link

Abonnement

Restez informés des derniers articles
Valider