Le sens, le fondement et la démarche du Reiki découlent directement du mot Reiki, qui contient son sens dans sa traduction.

Ainsi, le kanji japonais Reiki signifie :

  • Esprit, au sens ‘conscience’ (= rei)
  • Energie, au sens ‘sensation’ (= ki).

 

Comme il existe diverses traductions sur internet, nous avons sollicité une traductrice japonaise fiable. En effet, celle-ci intervient régulièrement auprès des tribunaux en cas de besoin de traductions importantes.

Elle a donc indiqué comme définition de première instance : reiki = force de l’esprit.

Elle a aussi donné, en seconde instance, sa traduction littérale, à savoir : énergie de l’esprit, c’est-à-dire : « énergie spirituelle ».

 

Les souffles internes du corps et de l’esprit

L’énergie dont on parle dans le reiki n’est pas une énergie que l’on va chercher dans le cosmos. Ce n’est pas, non plus, une énergie provenant de l’univers. Ni une énergie découlant d’êtres supérieurs, comme souvent mentionnés : anges, maîtres ascensionnés, guides, etc.. Tout cela relève du mysticisme et de l’ésotérisme. Or, le reiki fait appel à l’énergie de notre propre esprit.

D’ailleurs, dans les traditions orientales, l’énergie, le fameux « qi / ki » est synonyme de nos souffles internes.

Avertissement : notre école n’accorde aucune équivalence sur ces bases ésotériques, qui n’ont jamais été le reiki que le fondateur a mis au point.

 

Autres termes afférents

Notre école utilise également d’autres termes autour du reiki :

  • Reiki Traditionnel,
  • Reikibunseki
  • et Reikiologie.

 

Reiki Traditionnel : définition

Souvent, le terme reiki s’utilise avec le mot « traditionnel ».

Dans ce cas, la définition du Reiki ne change évidemment pas. Cependant, « traditionnel » ne se réfère pas à une tradition japonaise (bien que le fondateur du Reiki, Mikao Usui, fusse japonais).

Il signifie avant tout ‘tradition naturelle et fonctionnelle de l’être humain’.  En d’autres termes, le reiki est en lien direct avec le fonctionnement naturel de l’esprit humain.

Que faire du terme « universel », utilisé par le fondateur du reiki ? En fait, l’aspect universel du reiki réside dans le fait que cette méthode s’adresse à tous. Et ce, indépendamment de leurs croyances, convictions profondes, et de leur culture.

Ainsi, le reiki traditionnel est un moyen pour chacun de développer sa force de l’esprit. Celle-ci s’exprime par les potentiels naturels humains, qui ne sont autres que nos ressources naturelles de sérénité et d’équilibre. Chacun a ces capacités en lui… mais il doit apprendre à aller les chercher ! C’est tout à fait le sens du reiki.

Avertissement : il existe « reiki traditionnel » et « reiki traditionnel » ! Pour identifier le reiki traditionnel, respectueux de la forme d’origine, il faut vérifier à quoi la pratique fait appel. Si l’on parle d’un reiki traditionnel, selon une tradition japonaise, ou encore un enseignement japonais, et dans la mesure où des formes déviées du reiki existent aussi au Japon, il faut rester prudent. Dans tous les cas, notre école n’accorde pas systématiquement d’équivalence.

 

Reikibunseki : définition

L’Institut de Reiki a souhaité conservé un signe distinctif :

  • entre sa méthode de reiki, respectueuse du travail de son fondateur,
  • et toutes les formes déviées ésotériques proposées au nom du reiki.

Nous avons donc développé, dès 2001, le Reikibunseki. C’est une marque destinée à protéger nos enseignements de toutes ces déviations.

Ce terme se traduit par :

  • reiki = la force de l’esprit
  • – bunseki = analyse.

Ainsi, reikibunseki est à comprendre comme l’analyse de la force de l’esprit.

En 2008, nous avons donné à notre référentiel de compétences métier cette appellation de reikibunseki. Toujours dans le souci de conserver une distinction pour notre démarche.

D’ailleurs, l’excellence de notre école, ainsi que les reconnaissances obtenues, reposent sur ce référentiel métier.

 

Enfin, depuis 2014, le Reikibunseki est aussi une marque collective européenne. Son utilisation répond à un cahier des charges très précis. Seuls les praticiens professionnels enregistrés à la Fédération Française de Reiki Traditionnel ont le droit d’utiliser cette marque collective.

 

Reikiologie : définition

Reikiologie signifie : étude de la force de l’esprit (reiki = force de l’esprit, -logos = étude).

Le reikibunseki se rattache à la description des compétences nécessaires pour dispenser un métier du Reiki.

Pour sa part, la Reikiologie englobe tout le dispositif, c’est-à-dire :

  • le référentiel de compétences métier,
  • les enseignements reposant sur la vérification scientifique des validations orientales et occidentales (méditation, phénoménologie, sciences cognitives, neurosciences…),
  • l’intégration validée de ces connaissances (savoir-être des praticiens ou des enseignants).

De même que le reikibunseki, la reikiologie est une marque déposée de la Fédération Française de Reiki Traditionnel.

La FFRT réserve l’utilisation de cette marque à l’activité professionnelle de ses membres adhérents.

 

 

>> l’histoire du Reiki

>> la Reikiologie : santé humaine et approche scientifique

>> notre blog sur le Reiki

>> nos vidéos expliquant le Reiki