Des neurosciences à la phénoménologie : la conscience humaine à la lumière du savoir occidental et oriental

Exclusivité Institut de Reiki

Modalités pratiques

  • Nombre d’heures : 42
  • 6 jours (2 x 3)

Composition de l’UE 5

  • UE 5.1 Connaissances générales
  • UE 5.2 Etudes de cas
  • UE 5.3 Pratiques

Répartition Théorie – Pratique

100% – 0%

Programme

UE 5.1 Connaissances et culture générales : neurosciences et psychopathologie

  • Neurosciences : les effets de la conscience sur le corps
    • Le fonctionnement du système nerveux
    • Ce qu’est la plasticité neuronale
    • Le lien entre notre état d’esprit et les substances biochimiques
  • L’approche physiologique et psychologique du stress
  • La conscience, son conditionnement et son mode d’apprentissage
  • La psychosomatique, du trouble fonctionnel au trouble lésionnel
  • La psychologie de la dépendance et des addictions :
    • Les dépendances physiques et psychiques
    • Les effets des produits addictifs sur la conscience
    • Les effets des produits addictifs sur le physique
  • Les troubles mentaux (névroses, troubles anxieux, psychoses)

Le Reiki face aux mécanismes cognitifs générateurs de désordres psychologiques

  • Quels mécanismes cognitifs pour quels symptômes ?
    • Siège émotionnel des dépendances psychiques
    • La fixité de base des troubles anxieux
    • L’absence de dynamique et ses conséquences de démotivation extrême
    • De la dualité de la conscience à sa déchirure pathologique
  • Le Reiki pour arrêter les causes psychologiques qui déclenchent les symptômes
    • Effets sur le système nerveux et les neurotransmetteurs
    • Effet de la position des mains sur l’état d’esprit et le corps
    • Effets sur les tensions générées par le stress

UE 5.2 L’accompagnement en relation d’aide d’une personne suivie médicalement

  • La Santé Mentale Positive de l’OMS : limites du champ non médical
  • Contre-indications : pourquoi ne pas intervenir sur une origine médicale

UE 5.3 L’éthique de notre relation d’aide

  • Travailler sans se substituer au domaine médical
  • Identifier des douleurs d’origine psychosomatique face à celles d’origine médicale
  • Champ d’intervention dans la relation anxiété – troubles anxieux
  • Champ d’intervention dans la relation déprime – dépression