Aujourd’hui, les fondements du Reiki sont largement galvaudés. Cela commence avec la démarche même de nombreuses personnes, prétendant être praticiens de Reiki parce qu’elles ont ajouté une plaque de ʺpraticien de Reikiʺ sur leur porte. Sans avoir même suivi de formation professionnelle de Reiki et sans avoir acquis et validé les compétences nécessaires auprès de tiers professionnels pour pratiquer sur des êtres humains, elles proclament être praticien de Reiki, maître praticien de Reiki, Enseignant Reiki, Maître Enseignant Reiki, Thérapeute Reiki, maître reiki…
Certes, même si la méthode n’est pas une pratique conventionnelle encadrée par un diplôme d’Etat, comme la médecine, cela ne permet pas de changer les fondements du Reiki pour autant, et de s’autoproclamer praticien professionnel pour jouer avec la vie des gens, qui viennent nous voir en cabinet, souvent en détresse psychologique et comptant sur le praticien pour les aider à aller mieux et atteindre leur santé mentale positive.

Les fondements du Reiki : relation d’aide et accompagnement de la personne

La Reikiologie® est une science humaine de l’accompagnement des personnes et de la relation d’aide par la pratique du Reiki traditionnel, définie de manière rigoureuse par un référentiel métier, le Reikibunseki®, une marque signifiant le reiki professionnel, qui a fait ses preuves.

Cette pratique est enseignée à l’Institut de Reiki, pour des personnes désireuses de suivre une formation solutionnante, que ce soit à titre privé (pour soi et ses proches) ou à titre professionnel (pour en faire un métier), qui est un organisme de formation ayant obtenu une qualification professionnelle de formation à des métiers spécifiques, délivrée par l’ISQ-OFQF, un qualificateur indépendant reconnu par l’Etat.

Outre la séance de Reiki en elle-même, nécessitant un savoir-faire et un savoir-être indispensable du praticien, à commencer par le respect de la mise en oeuvre de la pratique d’origine, les fondements du reiki imposent un savoir-faire dans l’accompagnement et la relation d’aide de la personne :  comment communiquer, comment lui faire verbaliser sa souffrance, comment l’accompagner dans l’entretien sans lui suggérer ou l’influencer dans ses choix de vie – en un mot, comment conserver le caractère non intrusif, à la fois présent dans le non verbal de la séance par la méditation, et le verbal de l’entretien ?

Fondements du Reiki : s’autoproclamer praticien ou se former professionnellement ?

L’éthique est souvent absente dans la pratique, où beaucoup de personnes s’auto-proclament praticiens professionnels, en ayant suivi juste deux journées de stage. Ne connaissant pas la relation d’aide, elles sont persuadées que cela est possible et sont à ce titre encouragées par des maîtres reiki eux-mêmes autoproclamés sans aucune culture de l’accompagnement de la personne.

Les fondements du reiki exigent une qualification professionnelle, ne serait-ce que par respect des personnes qui viennent nous voir en cabinet.Les praticiens doivent avoir suivi une formation professionnelle qualifiée par un organisme tierce partie. Il vaut mieux qu’ils sortent d’une école de formation professionnelle Reiki, se placent sous supervision régulière et aient des assurances professionnelles couvrant la globalité de leurs interventions – C’est ce qu’offrent l’Institut de Reiki comme centre de formation, et la Fédération Française de Reiki Traditionnel comme organisme fédérant les véritables professionnels des métiers du reiki.

Fondements du Reiki dans la profondeur d’approche

La différence entre un praticien autoproclamé sans formation professionnelle et un praticien avec formation professionnelle se trouve d’une part dans la profondeur d’approche intérieure (qualité de la méditation laïque pratiquée pour la personne qui vient consulter, connaissance du toucher spécifique sur des points spécifiques du corps) et dans son accompagnement consistant à faire maturer à la personne ses difficultés et à transformer ses vécus difficiles en fluidité naturelle. Avec un praticien qui ne fait qu’improviser ou qui s’est auto-proclamé, le consultant aura une bonne relaxation sans lendemain, sans avoir pour autant résolu ses problèmes.

Mais le praticien professionnel quant à lui offre des accompagnements profonds qui permettent au consultant d’instaurer progressivement et de pérenniser une qualité de vie par la transformation définitive de ses difficultés ; c’est la raison pour laquelle on parle de bien-être durable et progressif dans le Reikibunseki® (mot japonais), ou la Reikiologie® (traduction française). En quelques mots, le Reikibunseki®, ou la Reikiologie®, se résume en une méditation relaxation et un toucher léger effectués par le praticien de reiki confirmé, permettant au consultant d’aller chercher par résonance ses ressources naturelles pour faire émerger une conscientisation solutionnante pour le consultant. C’est cela, la force de l’esprit : savoir comment aller chercher en soi toutes ces ressources, et tels sont les fondements du reiki.

Le Reiki : accompagner l’autre face à ses peurs, anxiété, stress, somatisation

Etant donné que la meilleure solution pour transformer le mal-être, ou la souffrance naturelle (souffrance psychique), en bien-être progressif et durable est de retourner à la source, le praticien est là pour accompagner le consultant à mieux se connaître et à mieux utiliser ses capacités naturelles, au niveau de l’esprit et du corps, pour faire face à diverses difficultés… comme la peur, par exemple : identifier les sources de peur – la peur de perdre, la peur du lendemain, la peur de ne pas y arriver, ou la peur de ne pas trouver le sens de la vie. Un trop plein de peurs amène  l’anxiété qui elle-même, accumulée, génère le stress. Puis le stress, quand il est trop présent, déclenche la psychosomatique… laquelle peut conduire à des maladies !

La méditation, sur laquelle le Reiki repose en partie, sa maîtrise et sa bonne mise en œuvre par le praticien professionnel de Reiki est indispensable : c’est elle qui permet chez le consultant une ouverture d’esprit en l’aidant à structurer ses pensées, en l’aidant à la maîtrise de sa propre conscience (ne pas subir des idées noires, ou récurrentes et fixantes, par exemple). Quant aux peurs, elles s’amoindrissent et disparaissent avec la méditation. Ainsi, la sérénité et l’équilibre face à la vie s’installent naturellement chez la personne, qui ne se laisse plus déstabiliser par des situations inattendues ou nouvelles, engendrées par son entourage, l’environnement, la société, etc.

Laissez un avis

requis

  • FEDE
  • Qualification des services intellectuels OPQF
  • Fédération de la formation professionnelle
  • Fédération Française de Reiki Traditionnel
  • SYNDICAT DU REIKI

Institut de Reiki - Formation professionnelle diplômante en Reikiologie®

Nous souhaitons vous notifier de la parution
de nos nouveaux articles.
Il vous suffit de nous donner votre accord via ce formulaire.
Restez informé
Essayez, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
close-link

Abonnement

Restez informés des derniers articles
Valider