Que faire pour résoudre les troubles du sommeil ?

troubles du sommeil

Les problèmes de sommeil sont un mal universel. En France, un tiers de la population active souffre de troubles du sommeil. Ce chiffre monte à 67%, quand il s’agit des étudiants. Au final, 73% des Français déclarent se réveiller au moins une fois la nuit.

Troubles du sommeil : définition

Les troubles du sommeil sont des perturbations qui touchent la durée, mais aussi la qualité de notre sommeil. On en distingue trois sortes :

  • l’insuffisance de sommeil,
  • l’excès de sommeil,
  • et enfin un comportement anormal durant le sommeil.

Dans ces catégories se classent surtout les insomnies, les difficultés et les incapacités à s’endormir. Il y a également le sommeil agité, avec des réveils multiples durant la nuit.

Chacun cherche alors à lutter contre l’insomnie, à faciliter l’endormissement, ou bien encore, à réguler son repos nocturne.

Conséquences des troubles du sommeil

Tout le monde a besoin de sommeil réparateur pour le corps, mais aussi pour l’esprit. Le sommeil permet de se ressourcer, pour trouver son équilibre. Et ainsi aborder les journées sans fatigue, sans irritation, sans manque de concentration, avec bonne humeur.

La qualité de sommeil est donc essentielle pour le bien-être psychologique, la forme physique et donc, pour mieux vivre en société. Bref, pour ce qui relève de la santé mentale positive.

Ce qui déclenche les troubles du sommeil

Causes « techniques »

Lorsque ces troubles relèvent d’une mauvaise literie, par exemple, la solution est évidente.

Il en va de même lorsqu’ils proviennent d’excitants comme l’alcool, le tabac, le café, les écrans d’ordinateurs, etc.

Causes biologiques ou médicales

Parfois, ces troubles relèvent d’une origine biologique, comme les apnées du sommeil ou les ronflements.

Une maladie courte, ou une opération chirurgicale, peuvent aussi en être la cause.

Causes psychologiques

Ces causes, plus larvées, restent importantes. On y trouve essentiellement :

  • Ce qui relève de l’émotionnel : anxiété, angoisses, rumination mentale…
  • Le stress, aussi, agit directement sur la qualité de sommeil.
  • Il y a aussi les chocs : le deuil, burnout.

Tout cela déclenche des troubles du sommeil tels que les insomnies, mais aussi l’agitation ou la répétition des réveils.

Les remèdes aux troubles du sommeil

L’arrêt des causes psychologiques relève du domaine du bien-être. Il convient alors, pour la personne, d’apaiser le mental et les tensions de stress. La relaxation, la méditation, le yoga, y compris la méditation par le toucher, sont aujourd’hui reconnus pour leur efficacité.

La personne peut également suivre une thérapie, pour travailler sur son émotionnel bloquant. Les thérapies holistiques agissent à la fois sur le corps, l’esprit et l’énergie. Elles sont particulièrement efficaces et aident à la résorption durable de cet émotionnel. La reikiologie a prouvé son efficacité clinique et un annuaire des professionnels existe.

Une importance capitale pour la santé

Les troubles du sommeil ne sont pas anodins. Selon l’OMS, ils peuvent annoncer des troubles mentaux.

Autrement dit, pour une bonne santé, il ne faut pas laisser s’installer les problèmes de sommeil. Alors, autant prendre les devants !