Se former au reiki : une méthode accessible à tous

se former au reiki

Se former au Reiki : une pratique d’initiation, de canalisation, d’énergie universelle ? Pas du tout ! Tous ces ajouts mystiques et ésotériques, très présents sur internet, sont loin de l’authenticité de son fondateur.

En fait, au même titre que le yoga et la méditation, le reiki est une méthode d’origine orientale. Appliquées sur soi, les séances, véritable méditation par le toucher, apaisent le corps (douleurs et fatigue) et l’esprit (émotions difficiles, anxiété, stress…). En particulier, elles aident à l’émergence des capacités naturelles du corps et de l’esprit. Appliquées sur les autres, les séances s’utilisent en relation d’aide. Mais surtout, la démarche de bien-être du reiki authentique se base sur la vérification scientifique.

Se former au reiki : un apprentissage normal

Le sens des formations de reiki

Pour faire simple, il existe 3 grandes formations, pour 3 objectifs différents :

  • formation de base de reiki : elle consiste à apprendre à pratiquer des séances sur soi et les autres, dans les règles de l’art. Elle apporte aussi un minimum de connaissances, afin de comprendre ce que l’on fait. Cette formation s’appelle reiki débutant ;
  • formation approfondie : elle contient la formation de base, mais en plus poussée. Par ailleurs, elle met l’accent sur des outils énergétiques spéciaux pour développer et faire émerger les potentiels naturels humains solutionnant, et capacités du corps et de l’esprit. Il s’agit de praticien de reiki ;
  • enfin, la formation professionnelle : elle contient la formation approfondie, en en enrichissant les connaissances. De plus, elle aborde le volet thérapeutique et psychologique, consistant à aider à arrêter les blocages énergétiques, plus ou moins conscients. Ces blocages sont à l’origine des émotions négatives et empêchent l’émergence des capacités du corps et de l’esprit. On devient alors praticien en reikiologie.

Reiki, sophrologie, naturopathie, yoga : pas besoin d’avoir un don

Tout le monde est à même de se former au Reiki Traditionnel afin de le pratiquer régulièrement. En effet, le Reiki Traditionnel ne repose pas sur un don à posséder ou à développer. Mais sur un apprentissage et un entraînement régulier. Tout être humain possède donc déjà les qualités requises pour pratiquer la méthode du reiki.

Comme dans toutes les méthodes de bien-être et de (psycho)thérapie, il n’y a besoin d’aucun ésotérisme pour devenir un bon professionnel. Mais au contraire, il suffit simplement d’être formé par les bonnes personnes, et avoir un cadre permettant d’intégrer correctement l’apprentissage.

Ainsi, chacun peut se former au reiki pour dispenser les bienfaits du reiki, pour soi-même, puis pour les autres. Contrairement à ce que pensent certains, il n’y a pas d’effets secondaires du reiki.

Se former au reiki : comment utiliser la méthode

Le reiki s’applique, avant tout, en développement personnel.

Déjà sur soi-même : chacun peut ainsi vérifier ses effets sur soi, avant de le pratiquer sur les autres. Ensuite, il est possible de le pratiquer sur ses proches.

Par contre, pour pratiquer sur d’autres personnes au sens large du terme, il faut acquérir des connaissances d’accompagnement professionnel : c’est praticien en reikiologie.

La consultation professionnelle permet d’interagir sur le corps, l’esprit et les énergies internes, pour conduire la personne à son bien-être naturel et durable. Elle est basée sur l’accompagnement verbal (un entretien de début et un entretien de fin d’environ 5 minutes chaque), et l’accompagnement non verbal (la séance en elle-même, de 45 minutes environ).

Durant une séance de reiki, le praticien pose les mains sur le corps avec un toucher spécifique. Dans le même temps, il effectue un travail de méditation laïque simple. La personne allongée sur la table entre alors elle-même, par résonance, en relaxation méditative. Elle accède ainsi à ses potentiels naturels solutionnant. La préparation à la séance, grâce à un entretien spécifique, puis l’intégration de la séance, aussi grâce à un entretien spécifique, est indispensable. Pour cette raison, des bases de l’accompagnement psychologique et thérapeutique font partie de la formation de reiki professionnel.

Se former au reiki : quel premier choix ?

Il faut déjà faire attention, parce que beaucoup de méthodes s’appelant Reiki d’Usui cachent malheureusement des ajouts mystiques. Il faut aussi savoir que le reiki n’est pas une thérapie alternative ou une médecine douce. Mais c’est une pratique de bien-être, reposant sur l’équilibre et l’amélioration du corps et de l’esprit.

Guide pratique « Tout savoir sur le reiki »

Ce livre propose, de façon concise, un éclairage original sur le sens du reiki et notamment les solutions qu’il apporte. Il est téléchargeable gratuitement.

La formation personnelle de reiki

On peut déjà suivre des cours en ligne, pour avoir une idée des différents ingrédients du reiki : énergétique, méditation, thérapie.

On peut aussi s’orienter sur une approche de reiki pour les débutants. Ce stage d’une journée est une initiation au reiki. Il a pour vocation d’apprendre à pratiquer régulièrement sur soi-même, comme pratique d’hygiène de vie et de prévention de la santé. On y découvre aussi en quoi le reiki est considéré comme une méditation guidée en pleine conscience. Cette formation est agréée par la Fédération Française de Reiki Traditionnel.

On peut aussi se spécialiser sur des techniques énergétiques durant la formation de 5 jours. La Fédération Française de Reiki Traditionnel reconnaît aussi cette formation certifiante.

La formation professionnelle de reiki

Les cursus de formation de l’Institut de reiki sont complets. Ces cursus apportent des compétences professionnelles à un niveau académique européen. Ils aboutissent sur un titre certifié, le CECP (équivalent européen des titres RNCP). Ils comportent 34 jours, à étaler entre 6 mois à 14 mois pour praticien en reikiologie. Qui veut se spécialiser comme maître praticien ajoute 2 ans de formation.

Afin de ne pas confondre la forme professionnelle du reiki avec la forme de développement personnel, cette approche s’appelle la reikiologie. C’est aussi la seule pratique de bien-être dont les effets sont cliniquement prouvés. Enfin, il existe un réseau des anciens au sein de la Fédération Française de Reiki Traditionnel.

Pour approfondir la formation professionnelle de reiki

Il existe principalement deux spécialisations pour se former professionnellement au reiki :

Le cursus de praticien en reiki est le plus demandé : cette formation répond à 80% des demandes que les professionnels rencontrent.

La pédagogie intégrative

La première chose est d’apprendre la pratique dans les règles de l’art, afin de l’appliquer en relation d’aide.  La théorie ne suffit pas : pour intégrer le savoir, les apprenants doivent pratiquer régulièrement. C’est la raison pour laquelle le cursus contient 42% de théorie et 58% d’exercices pratiques. Ce savoir-faire s’effectue régulièrement sous supervision régulière des enseignants.

Les outils utilisés dans le reiki

L’Institut de Reiki a déjà développé un référentiel de compétences métier unique en Europe, d’où son référencement dans le système européen d’enseignement supérieur.

Hormis l’apprentissage du déroulement d’une séance de reiki, les futurs diplômés  apprennent à accompagner la personne dans l’évolution de sa vie, et les aléas. Ils utilisent ainsi des outils de l’accompagnement psychologique. Comme, par exemple, l’écoute active et attentive permettant de mener les entretiens nécessaires à la maturation psychologique des personnes venant les consulter.

Pour celui qui veut devenir bénévole dans le reiki, ces outils sont indispensables.

Se former au reiki : supervision professionnelle

Les praticiens qui s’installent à leur compte sont désireux, ensuite, de continuer à se former au reiki. Lorsqu’ils sont membres de la Fédération Française de Reiki Traditionnel (FFRT), ils peuvent revenir gratuitement à 50% de la formation de reiki, proposée par l’Institut de Reiki.

De plus, ces praticiens professionnels sont validés par DEKRA Certification, un organisme certificateur international. Celui-ci les évalue sur leur expérience de terrain et sur leur savoir-être. En cas d’évaluation positive, ils obtiennent une Certification de Personne, selon la norme ISO 17024. Ils peuvent ensuite utiliser le titre de Reikiologue, et indiquer que leur pratique, la Reikiologie, a des effets cliniquement prouvés. Ces praticiens sont donc au top des pratiques de bien-être, car les seuls à proposer ces garanties de professionnalisme.

Les durées pour se former au reiki professionnel

Praticien

Il s’agit de 34 jours de formation, qui représentent 238 heures. Chaque personne est libre d’étaler ces 34 jours sur une durée variant entre 6 à 1,5 ans maximum.

Maître Praticien

Il s’agit d’un cursus centré sur la détresse psychologique réactionnelle. Deux ans supplémentaires sont nécessaires pour se former au reiki avec ces compétences.

La cerise sur le gâteau : la 3ème valide une expérience de terrain consistant à dispenser des séances de 2 heures, 3 fois par mois, à une personne que l’on ne connaît pas, et ce durant 10 mois. A la fin de cette période, la personne évalue le chemin parcouru avec le travail du maître praticien. Le maître praticien rédige son mémoire sur cette expérience et le soutient pour obtenir son diplôme final.

L’enseignement dans le reiki

Enfin, il existe 2 cursus supplémentaires : enseignant en Reiki et maître enseignant en reiki. Il est à noter qu’à l’Institut de Reiki, le maître enseignant n’a rien à voir avec le maître reiki formé, en tout, entre 2 à 8 jours. Il faut ajouter entre 1,5 et 3 ans.

Ces futurs enseignants ont régulièrement un training en prenant des groupes. Ils obtiennent alors leur diplôme final. Surtout, ils ont toutes les cartes en main pour pouvoir se faire certifier individuellement comme formateur professionnel, via un organisme reconnu par le CNEFOP, l’ICPF & PSI.