Les fondements du Reiki Traditionnel

fondements du reiki

Aujourd’hui, les fondements du Reiki sont largement galvaudés. Cela commence avec la démarche même de nombreuses personnes. Elles se sont autoproclamées praticiens de Reiki avec une plaque « officielle » sur leur porte.

En effet, cela reste possible dans le reiki : ne pas acquérir ou valider les compétences nécessaires. Mais pouvoir se proclamer praticien ou maître de reiki,  Enseignant ou Maître Enseignant Reiki, Thérapeute Reiki… Aucune loi en France ne l’interdit.

Certes, la méthode n’est pas une pratique avec diplôme d’Etat, comme la médecine. Pour autant, il n’est pas sérieux de se déclarer praticien professionnel sans l’acquisition des compétences nécessaires.

En effet, il ne s’agit pas de pour jouer avec la vie des gens, souvent en détresse. Ils comptent justement sur le professionnalisme du praticien pour les aider. Et ainsi, atteindre leur santé mentale positive.

Les fondements du Reiki : relation d’aide et accompagnement de la personne

La Reikiologie est une science humaine. Elle relève de l’accompagnement des personnes et de la relation d’aide.

La formation à cette pratique unique se déroule à l’Institut de Reiki. Elle s’adresse à des personnes désireuses de se former à titre privé ou professionnel. Les caractéristiques de cette unicité ? La reikiologie est cliniquement prouvée. De plus, les cursus permettent d’acquérir des crédits ECTS, car ils appartiennent au système européen de l’enseignement supérieur.

Pour les personnes désireuses de découvrir la méditation guidée, une découverte s’impose. Ainsi, il est possible de suivre une formation bien-être, la journée « reiki débutant« , de l’Académie de Pleine Présence.

Outre la séance de Reiki en elle-même, nécessitant un savoir-faire et un savoir-être indispensable du praticien, à commencer par le respect de la mise en oeuvre de la pratique d’origine, les fondements du reiki imposent un savoir-faire  : comment :

  • communiquer,
  • faire verbaliser quelqu’un sur sa souffrance,
  • l’accompagner dans l’entretien sans lui suggérer ou l’influencer dans ses choix de vie
  • en un mot, comment conserver le caractère non intrusif, à la fois présent dans le non verbal de la séance par la méditation, et le verbal de l’entretien ?

Fondements du Reiki : s’autoproclamer praticien ou se former professionnellement ?

L’éthique est souvent absente dans la pratique, où beaucoup s’imposent comme professionnels, avec juste deux journées de stage. A ce titre, des maîtres reiki, eux-mêmes autoproclamés et sans connaissance de la thérapie, les encouragent à cela.

Les fondements du reiki exigent une qualification professionnelle, comme tout métier !

Les praticiens doivent pouvoir sortir d’une école de formation professionnelle Reiki, se placer sous supervision régulière. Mais aussi offrir des prestations dans le respect de la loi. La Fédération Française de Reiki Traditionnel est un réseau des anciens, apportant sécurisation et pérennisation à son activité professionnelle.

Fondements du Reiki : les effets de la pratique

La différence entre vrai et faux professionnel se trouve dans la profondeur d’approche intérieure. Les effets sur la personne allongée varient de façon conséquente. C’est le résultat de la méditation laïque, une forme de méditation guidée, en pleine conscience, et du toucher spécifique.

Ils libèrent naturellement les blocages énergétiques de la personne et l’aident à reprendre sa vie, légèrement et avec tranquillité.

Mais le plus du praticien professionnel est l’effet durable. Chacun peut pérenniser une qualité de vie par la dissolution définitive des blocages intérieurs, non conscients, générant ses difficultés.

En quelques mots, la reikiologie permet d’aller chercher en soi, par résonance, ses ressources naturelles pour faire émerger une conscientisation solutionnante de soi et sa vie. C’est cela, la force de l’esprit : savoir comment aller chercher en soi toutes ces ressources, et tels sont les fondements du reiki.

Accompagner l’autre face à ses peurs, anxiété, stress, somatisation

Toute personne en souffrance psychique pourra mieux se connaître, pour mieux utiliser ses capacités naturelles. Que ce soit au niveau de l’esprit et du corps, pour faire face à diverses difficultés… La peur de perdre, la peur du lendemain, la peur de ne pas y arriver, ou la peur de ne pas trouver le sens de la vie. Un trop plein de peurs amène l’anxiété qui elle-même, accumulée, génère le stress. Puis le stress, quand il est trop présent, déclenche la psychosomatique… laquelle peut conduire à des maladies ! Le reiki est excellent pour lutter contre l’angoisse.

La méditation, sur laquelle le reiki repose en partie, est indispensable. C’est la clé pour une ouverture d’esprit et une meilleure compréhension et connaissance de soi. Elles aident à se maîtriser : pas d’idées noires, ou récurrentes et fixantes, par exemple. Quant aux peurs, elles s’amoindrissent et disparaissent avec la méditation. Ainsi, la sérénité s’installe naturellement, indépendamment des situations inattendues ou nouvelles, engendrées par son entourage, l’environnement, la société, etc.