Détresse psychologique réactionnelle : trouver de l’aide

détresse psychologique

Qui ne l’a pas entendu ces dernières semaines ? Le confinement déclenche ou accentue la détresse psychologique des Français. Cette notion nous apparaît comme une « invention » en lien avec les difficultés actuelles. En fait, elle est plus ancienne. Certains professionnels l’accompagnent d’ailleurs depuis longtemps. C’est le cas des maîtres praticiens qui ont suivi 3 années de formation dans notre école.

Détresse psychologique : définition

La détresse psychologique est une notion provenant de l’Organisation Mondiale de la Santé. Elle qualifie un état d’esprit qui vient altérer la santé mentale de la personne. Les adjectifs « réactionnelle » et « émotionnelle » s’y ajoutent pour décrire la nature de cette détresse morale.

L’OMS distingue 3 groupes dans la santé mentale :

  • la santé mentale positive, qui appartient au bien-être ;
  • la détresse psychologique réactionnelle, aussi du domaine du bien-être ;
  • les troubles mentaux, qui relèvent du domaine médical (psychiatres, etc.).

Un point important : cette détresse ne relève pas des troubles mentaux. Donc, il n’y a pas obligation d’aller consulter un professionnel médical pour aller mieux. De nombreux professionnels de la relation d’aide feront aussi très bien l’affaire.

Selon la définition d’origine, la détresse psychologique réactionnelle est généralement engendrée par des situations de vie éprouvantes. Cette souffrance psychologique survient aussi avec des difficultés existentielles plus ou moins durables.

C’est donc ce qui se passe avec le confinement et l’isolement social. Les Français doivent renoncer à toute une partie de leur quotidien. Ce changement de vie, inopiné, vient bousculer leurs repères habituels. Certains arrivent à faire face. Mais d’autres basculent dans la dépression : en 6 semaines, le taux de dépression est passé de 10 à 21%. Par ailleurs, les autorités s’attendent à un risque accru des suicides après le confinement.

La nécessité de prévenir la santé

En résumé, on a souvent tendance à penser qu’on va pouvoir tenir encore quelques temps. Puis on réagit quand notre maison corporelle et psychique est en feu. On appelle alors les pompiers de sa santé.

Sauf que même quand le feu est éteint, on ne peut pas rattraper ce qui a brûlé.

En conclusion, il faut avoir le réflexe de prévention de la santé.

Tout le monde a le pouvoir d’empêcher de craquer l’allumette qui déclenchera le feu.

Détresse psychologique : où trouver de l’aide ?

Les reikiologues sont des professionnels de l’apaisement du corps et de l’esprit, grâce à leur pratique de méditation par le toucher. Mais surtout, ces professionnels ont suivi la formation adéquate pour savoir accompagner psychologiquement la personne en souffrance psychique. Ils la soutiennent, ils savent l’écouter, de façon inconditionnelle. Ensuite, ils l’emmènent vers ses capacités insoupçonnées, pour l’aider à générer ses nouvelles perspectives de vie… Même si au départ, elle pensait que rien n’était possible, tout fermé, et qu’elle ne savait pas encore comment elle allait faire.

En conclusion, la reikiologie crée une ouverture vers nos potentiels naturels solutionnants, pour trouver un nouvel équilibre et de nouvelles ressources face aux bousculements de la vie.